Informations

PayPal

Les pré- et probiotiques pour le cheval

Il est aujourd’hui communément admis par les professionnels, qu'ils soient vétérinaires, entraineurs, cavaliers ou grooms, que d’administrer des pré- et des probiotiques aux chevaux, notamment aux chevaux de sport, est une réelle aide pour l’équilibre de leur flore intestinale, également appelée microbiote intestinal. Cela permettra de faciliter la digestion des équidés, de renforcer leurs défenses immunitaires et de prévenir des coliques.

Qu’est-ce que les pré- et probiotiques ? 
Une grande partie de la digestion du cheval est assurée par la flore microbienne. Et l’équilibre du microbiote digestif du cheval est fragile et facilement perturbé, aussi il est important de le surveiller de près. 
Pour faire simple, les prébiotiques sont des sucres qui favorisent la croissance et l’activité des bactéries intestinales bénéfiques à la santé du cheval. Ces fructo-oligosaccharides permettent une meilleure absorption des nutriments par leur action sur les muqueuses gastro-intestinales. Les probiotiques sont, pour leur part, de bonnes bactéries vivantes qui œuvrent pour le bon équilibre de la flore intestinale. 
Les pré- et probiotiques ne doivent pas être confondus, cependant il est conseillé d’administrer les deux aux chevaux car ils sont complémentaires. En effet, associés, ils vont fortifier la flore intestinale et microbiale du cheval. 
Ces pré-et probiotiques associés vont aider le cheval à digérer, le protéger des infections et jouer un rôle dans les défenses immunitaires en maintenant un bon taux d’acidité dans l’estomac.

Dans quel cadre donne-t-on des pré- et des probiotiques aux chevaux 
Les micro-organismes intestinaux ont un rôle important pour éviter les coliques, fourbures, l’obésité, voire même sur le comportement des chevaux. 
Il est donc recommandé d’administrer des pré- et probiotiques aux chevaux de sport, notamment lors d’entrainements importants, de transports longs, en période de concours… Dès lors que l’on va changer fréquemment le cheval d’environnement et créer par la même occasion un stress, la flore intestinale peut s’en retrouver perturbée et il est alors vivement conseillé d’aider à la réguler, surtout sur pour les chevaux sujets aux coliques de stress. 
Il peut être également utile d’en administrer aux chevaux qui sortent d’une maladie et qui sont un peu affaiblis pour les aider à reconstituer leurs défenses immunitaires. C’est d’autant plus recommandé, lorsque des chevaux ont eu des antibiotiques car cela peut avoir perturbé l’équilibre de leur microbiote intestinal. Enfin, ces pré- et probiotiques seront également utiles aux poulinières en fin de gestation et pendant les premiers mois de lactation car ils favorisent une bonne quantité de lait. 
Dans l’idéal il est préconisé d’administrer régulièrement des pré- et probiotiques aux chevaux afin de soutenir l’équilibre de la flore intestinale, surtout lorsque les chevaux vivent en boxe et reçoivent une alimentation industrielle, même si les granulés sont très étudiés et adaptés aux chevaux qui les reçoivent. Il faut garder en tête qu’à l’état naturel, les chevaux vivent en pâture et se nourrissent d’herbe tout au long de la journée, un mode de vie dont ils sont très éloignés dès lors qu’ils vivent en boxe et sont domestiqués.

LA SOLUTION EQUIPERFORMANCE