Armoise : Ouvre l'appétit du cheval.

Ail : Favorise l’élimination  des parasites internes et externes, Améliore la circulation sanguine, Facilite la respiration et la digestion. Souvent utilisé contre la gale, et comme  répulsif anti-insectes.
Ne pas en donner au poulain!

Agrimoine : plante  cicatrisante et anti-inflammatoire.

Spiruline: Algue très riche en vitamine et minéraux, combat la fatigue, Favorise la production de lait, la pousse de la corne, l'état de la robe, ainsi que la digestion.

Arnica :Récupération après des efforts intenses. Souylage des coups et bosses.

Aubépine : Astringent, aide a la fabrication de l'urine,permet un bon transit,anti-fourbure, concentrée en vitamine C et biotine.

Bardane :Elle est utilisé pour les problémes respiratoire et cardiaque, ainsi que pour les teigne. Plante du bords des routes, a grande feuille, avec des fleurs pourpre, dont on exploite la racine, elle prévient la fourbure, augmente la sécrétion d'urine, plante dépurative, réequilibrante, et purifie le systéme lymphatique. 

Bicarbonate de soude : A donner 2 bouteilles de bicarbonate mélanger avec de l'eau
au cheval ayant été empoisonné avec par ex: de l'engrais, insecticide,..

Le camphre : c'est un exellent stimulant pour les os, préciaux dans les cas ou le cheval respire difficilement. Il faut privilégier les feuilles fraîche. sinon ajoutez 20 a 30g de camphre dans la ration du cheval.

La cousoude :Plante aux grandes tiges velus, on la trouve essentielement dans les fossé humide,ainsi que certaines prairie. Il faut préférez les fleurs pourpre. Il ne faut jamais donner trop longtemps des racines de cousoude a un cheval! Elle est indiquée pour guérire les tendons irrité, l'arthrite, et le blessures osseuse (foulure, fracture,..).Existe aussi en pommade pour les blessure superficielle.

Camomille : Calme les chevaux nerveux, relaxante, anti-douleurs, antiseptique.

Chicorée : Utilisé pour la digestion, pour des probléme d'appétit, et du foie, elle redonne de la force, de l'energie.

L'eucalyptus : Décongestionne les naseaux de chevaux enruhmé, calme les chevaux nerveux.

L'Echinacea : Exellent reméde contre les infections, et plus douce que l'ail, (déconseillé au poulain).

Eleuthérocoque : Stimulant énergétique, améliore ses capacité de récupération aprés l'effort. Tonifie le système immunitaire, lors d'état infectieux.

L'Equinacée : Mobilise les defenses immunitaires.

Eglantine :préserve les articulations, ouvre l'appétit des chevaux.

Fenouil : permet d'expulser par la bouche, des mucosité des bronches et des poumons. Augmente la sécértion d'urine, Sert aussi contre les spasmes. 

Fenugrec (graines de fenugrec) : Ses graines sont employé en compresse humide ou bouillie épaisse que l'on applique sur une partie du cheval.Ils contiennent beaucoup de vitamines et sont riches en calcuim. Elles s'améliore l'état général du cheval, et acroissent son apétit. 20 à 30g de grains par jours. Associé avec l'ail, ces 2 plantes sont trés efficace ! 


Fleurs d'oranger : Trés réputer pour ses vertus relaxante, il faut l'ajouter a l'eau et bien mélanger. 

Fleurs de pissenlit : Ceuillez les en fleurs jaunes au printemps, et faites les sécher (sur du papier sulfurisé), pour l'hiver, elles ont un bienfait énorme sur le foie, en balade, laissez vos chevaux les mangez.

Framboisier : Aide a la gestation et à la mise bas, augmente la fertilité.

Ginseng : Tonifiant exeptionnel, accroît la capacité d'absorption de l'oxygène dans l'organisme. Cette propriété contribue à assurer un bon rythme respiratoire au repos, comme au travail. Renforce le systéme immunitaire.

Gui : Calmant, anti-hémoragique.

Granule de luzerne : Riche en calcium, elle aide a le fixer,ainsi qu'en azote, bénéfiques pour les reins

Harpagophitum : Vraiment très efficace pour les cas d'arthrose, que ce soit chez les vieux chevaux comme chez les jeunes.

Hêtre et houx : Elles contiennent une essence qui sert a réduire l'irritabilité et le stress.

Houblon sécher : Cette plante grimpante est trés réputé pour ses vertus apaisante, et peut réussir la ou la valériane, la lavande, la camomille on échoué.

Houx plus fleurs de bach : Cheval qui tremble, trop impatient, .. aide le cheval a retrouvé son calme ou a vaincre ses peurs.

Huile de neem : arbre medecin d'inde, puissant répulsif contre les mouches (ne peux être trouver que sur internet).

Lavande : anti-septique, lutte contre les spasme,calme les chevaux trop nerveux, ou tendu, aide les chevaux qui relévent de maladie ou de mauvais traitement.

Lierre : Indiquée contre les abcès et les ulcéres, ainsi que pour la toux, il aide a l'expulsion.

Marguerite : Indiquée pour les problémes cutanée(infections, inflammatoire et contusions).

Marron d'inde : Utilisé pour les maladie respirétoire et les allergie

Menthe : relaxe les chevaux, utilisé pour les maladie respiratoires, la perte d'appétit, et l'aérophagie. Si votre cheval est difficile pour sa nourriture, ajoutez 15 a 20 g de feuilles de menthe séchée a sa nourriture.

Miel : Il est exellent,et peut-être utilisé pour a peu prés tout, l'ajoutez a n'importe quel remède est une bonne idée, mais il ne faut pas non plus en abuser. Appliquer sur la blessure, il aide a la cicartisation de celle-ci.

Mimulus (pas certaine de l'orthographe): Aide les chevaux a se remettre d'un choc, surtout aprés avoir suffoqué.

Ortie : rammassez la et faite la sécher en liasse, et incluez la a la ration de l'hiver, elles contient beaucoup de vitamines, de fer, elle est fortifiante, astringente. Elle sert aussi aux problémes d'appétit, au gains de poids, tonicité cardiaque et circulaire, pour les problémes pulmonaire, et rhumatisme. Elle lutte contre les parasites et la fourbure.

Osier : Combat la douleur,(c'est un antalgique naturel).

Pépins de Pamplemousse : Bactéricide et désinfectant, stimule le système immunitaire. Aide l'organisme a lutter contre les virus.

Persil : Augmente la sécértion d'urine, aide à la digestion, lutte contre les rhumatisme.

Plantain : Pour les soins oculaire (de l'oeil), mais aussi traitement des ulcéres et des problémes cutanée, il lutte contre les diarrhées.

Poudre grise à base de noisette : l'odeur à l'art de calmer les chevaux effrayée.

Poudre d'ail mélanger à celle d'églantine : ouvre l'appétit des chevaux, améliore la digestion, et apportent des vitamines.

Préparation à base d'ail et d'orties : Mélanger a sa nourriture, cela le fortifie.

Réglisse : Indiquée pour les problémes respiratoires.

Saureau : lutte contre les insecte, les problémes respiratoire et digestif, et les inflamations de l'utérus.

Le sauge : contribue à faire tomber la fiévre, il faut mélanger une petite quantité de sauge à la ration du cheval.

Shiitaké : champignons du Japon, riche en vitamine B2 et PP. A des vertus immunostimulante. (il stimule le système immunitaire).

Thym : antiseptique, anti-inflamatoire, astringent, et utilisé pour les maladie respiratoires. Il assainit, désinfecte, stimule et portége la fibre bronchique. Assèche et facilite l'explusion des mucosité et des glaire obstruant bronchiole et alvéole.

Trèfle blanc: indiquée pour les problémes sanguins et cutannés, antiseptique.

Trèfle rouge : calmant, adoucit la gorge, et améliore l'état du poil.

Valériane : anti-dépresseur,calme les chevaux nerveux ou tendu, sans altérer leur preformance. Mettez 15 à 30 gramme par jour de valériane en poudre dans sa ration .
A noté : Valriane associez avec la Scutellaire, permet de détendre les chevaux sans les endormire. Précieux surtout avant une compéte.

Vinaigre de cidre : Indiqué pour les douleurs musculaire et articulaire, tel que l'arthride, arthrose, tendinite, il dissout le mauvais calcaire des articulations, il aide a mieux se déplacer.
Il améliore l'état du poil, aide a reprendre du poids, améliore la qualité de la corne, lutte contre les pellicule.
Exellent pour tout les probléme de peau, et les probléme allergique : (eczéma, urticaire,..)
Aide a l'élimination des toxines dans le cas d'intoxications, ou d'engorgement du foie, (a utiliser pour tout les porbléme de foie).
Il est riche en vitamine, oligo-éléments et minéraux, il régule le PH du sang, réequilibre la flore intestinale en "absorbant" le surplus d'acidité, apaise les ulcére, et les douleurs digestive.
C'est aussi un anti-stress et calmant.
Mettez 25 mL par jour dans sa ration toute l'année.

POUR LE CHEVAL et L'ANE


Bronchite et toux : 


Bien mouiller le foin pour éviter la poussière. 
et
Donner 2 ou 3 carottes crues coupées en morceaux par jour, de l'ail cru. 
et
Infussion de fleurs de sureau noir ou de feuilles de cassis ou de sauge, sucrée au miel. 
ou
Infusion de feuilles d'eucalyptus et de tussilage, 2 poignées par litre d'eau. 

Colique accompagnée de météorisme : 
Donner du fenouil sauvage, des feuilles de pissenlit 
ou
Décoction de graines d'aneth odorant, 50 g pour 1 litre d'eau. 

Constipation : 
Décoction d'écorce de bourdaine vieille de 2 ans, 100 g pour 1 litre d'eau ou de vin, bouillir 30 mn. 

Diarrhée :
Donner une pâte composée de : bistorte pulvérisée, 15 g, écorce de chênes séchée pulvérisée, 15g, miel, 50g; pour 1 jour; recommencer le lendemain si nécessaire. 

Gastrite : 
Décoction de mauve, 500 g de feuilles dans 10 litres d'eau; faire boire tiède. 

Ictère jaunisse : 
3 poignées par jour de houblon ou de véronique officinale. 

Indigestion accompagnée de coliques : 
Donner à manger du foin très sec. 
et
Supprimer les nourritures qui fermentent, pois, fèves, pommes de terre Supprimer les racines, sauf les carotte
et
Saupoudrer le fourrage, l'avoine et le son d'une poignée de marrons d'Inde épluchés, sèches et pulvérisés. 
ou
Infusion de menthe poivrée, 30 g pour 1 litre d'eau. 

Purge :
20 follicules de séné dans 0,25 litre d'eau, puis donner de l'ail, 2 bulbes entiers écrasés et infusés dans 0,5 litre d'eau ; en 2 fois. 

Vermifuge :
Après 1 jour de jeûne, donner 2 bulbes d'ail râpés dans du son, du miel ou de la mélasse, puis : des carottes crues, du chiendent commun, des feuilles de ronce

Pour prévenir les vers :
Semer dans les pâtures : chiendent commun, fougère mâle, frêne, genêt à balai, moutarde noire, roncesureau noir. 

Accouchement pour aider la parturition :
15 g de clous de girofle. 

Asthénie :
0,50 g de poudre de racine séchée d'aunée officinale dans du miel ; dose pour 1 jour. 

Convalescence : 
Noix de kola, 10 g dans du miel. 
ou
Ration d'avoine, un peu mouillée d'eau tiède pour la rendre plus digestible à laquelle on ajoute une cuiller à soupe de grains de carvi ou une poignée de farine de gland. 

Fièvre : 
Donner du thé froid dans lequel on a ajouté un peu de persil haché 
ou
Infusion d'oseille Infusion de feuilles de cassis Fruits de cassis écrasés dans du miel. 

Foulure : 
Baigner la jambe dans de l'eau salée chaude, puis frotter l'articulation avec : de l'huile d'olive, une infusion forte de grande consoude; bander avec un linge trempé dans cette même infusion. 

Morsure de vipère : 
Préparer d'avance l'onguent suivant : 120 g d'huile d'olive, 60 g de racine pilée de campanule raiponce, 60 g de feuilles pilées de lierre grimpant, 60 g d'essence de térébenthine ; une fois le venin exprimé, frotter le remède dans la blessure ; et en même temps : administrer de l'ail, donner de la buglosse fraîche. 

Reins et voies urinaires : 
Donner de la chicorée sauvage, des queues de cerises, des rameaux de cerisier, du persil. 
ou
Appliquer des compresses chaudes d'une infusion de thym ou de moutarde noire ou de véronique officinale 

Rhumatisme : 
Administrer une décoction d'ortie, 2 poignées dans 1 litre d'eau, bouillir 5 mn. 
et
Donner de l'avoine, du foin, du son Mêler à la nourriture : bardane, céleri haché, tiges et feuilles, grande consoudecresson officinal, écorces de genévrier ou de saule blanc,patience sauvage, persil, primevère officinale, romarin